Enfant et Ado

L’adolescent nous convoque, nous interpelle, nous bouleverse dans nos rôles de parents -éducateurs et de professionnels -psycho, enseignants,.

L’adolescence est souvent associée à une période de crise. Immanquablement, lorsque l’on évoque l’adolescence, elle est associée aux transformations physiques, le corps devenant le centre d’attention, à l’éveil de la sexualité et aux bouleversements relationnels intrafamiliaux et extrafamiliaux. Il est fréquent que l’adolescence soit également associée aux troubles ou aux désordres psychiques. En effet, l’adolescence est une période de vulnérabilité psychique où les risques de décompensation ne sont pas des moindres.

L’adolescence est un temps consacré pour la réactualisation de tous les processus expérimentés dans la petite enfance. Le jeune revisite ses représentations au travers de la remise en cause de son environnement familial : il cherche qui il est dans une soif de contacts. Les autres, les copains, les figures d’autorité n’ont jamais été aussi importantes, même si c’est en creux parfois en ce qui concerne les adultes.

Le jeune a besoin de présence dans l’instant, de cette présence faite d’attention, de curiosité, d’accordage. Face à ces demandes, je travaille à la curiosité, l’abandon des représentations, les possibilités d’émerveillement. Cet apprentissage est aussi important que toutes les connaissances que j’ai pu accumuler sur le fonctionnement du genre humain. En apprenant à occuper pleinement ces moments d’émotions particuliers, en apprenant à ne pas me réfugier derrière des connaissances, à ne pas fuir dans un futur hypothétique, à ne pas m’aveugler avec un passé périmé, je peux élaborer avec eux, patiemment, le maillage porteur du lien.

Déroulement d'une séance
Franck_logo.png